Comment argumenter de façon efficace

Publié le par Chouan Bourguignon

Comment argumenter de façon efficace
par Stuart J. Williams, avocat



J'argumente très bien. Vous pouvez consulter n'importe lequel des amis qui me restent. Je peux triompher dans un débat sur n'importe quel sujet et contre n'importe quel contradicteur. Les gens le savent et évitent de croiser mon chemin lors de soirées. Souvent, en signe de grand respect, ils évitent même de m'inviter.

Vous aussi pouvez triompher lors de débats. Il vous suffit de suivre ces règles:

Buvez de l'alcool.

Supposez que lors d'une soirée un intellectuel brillant présente un exposé sur l'économie du Pérou, un sujet dont vous ne connaissez absolument rien. Si vous consommez une boisson pour fanatique de la santé, telle qu'un jus de pamplemousse, vous n'oserez pas intervenir par crainte d'étaler votre ignorance pendant que cet intellectuel emballera la personne qui vous accompagne à cette soirée. A l'inverse, si vous avalez plusieurs grands Martinis, vous vous découvrirez un avis très tranché sur l'économie péruvienne. Vous serez une source d'information intarissable. Vous argumenterez avec force et conviction, présentant une perspective pointue avec une sagacité hors du commun susceptible de retourner la maison. Les gens vont être impressionnés. Certains risquent même de quitter la pièce.

Inventez des faits.

Supposons qu'au cours du débat sur l'économie péruvienne vous essayez de démontrer que les Péruviens sont sous-payés, un point de vue que vous basez uniquement sur le fait que vous-même vous pensez être sous-payé, et qu'il serait inadmissible qu'une poignée de Péruviens s'en sortent mieux que vous. Ne dites PAS: "Je pense que les Péruviens sont sous-payés". Dites plutôt: "Le revenu moyen du Péruvien en 1981, converti en dollars ajustés sur la base d'imposition révisée est de $1,452.81 par an, et se situe ainsi à $836.07 en-deçà du seuil brut moyen de pauvreté."

Remarque: Il faut toujours inventer des chiffres qui ne sont pas arrondis.

Si un contradicteur vous demande la source de cette information, inventez-la également. Dites: "Cette information provient de l'étude du Dr. Hovel T. Moon commandée par la commission Buford et publiée le 9 mai 1982. Ne l'avez-vous donc pas lue?" Dites cela avec la même intonation que si vous disiez: "Vous avez oublié vos sous-vêtements souillés dans ma sale de bain."

Utilisez des mots et des phrase inutiles mais qui ont l'air lourds de sens.

Mémorisez cette liste:

Laissez-moi présenter la problématique de cette façon.
En termes de
Vis-à-vis
Per se
Qua
Ipso facto
Ergo
Pour ainsi dire
QED

Voici comment placer ces mots et phrases. Supposons que vous souhaitiez dire: "Les Péruviens aimeraient commander des amuse-gueules plus souvent mais ils n'ont pas assez d'argent."

En vous exprimant de la sorte, vous n'allez jamais triompher dans un débat. Mais vous triompherez si vous dites: " Laissez-moi présenter la problématique de cette façon. En termes d'amuse-gueules vis-à-vis des Péruviens, ils aimeraient en commander plus souvent, pour ainsi dire, mais ils n'ont pas suffisamment d'argent per se. Ergo, ipso facto, il n'y a rien à ajouter. QED."

Seul un fou irait contester une telle affirmation.

Utilisez des répliques sans pertinence mais qui ont du punch.

Il vous faut un arsenal de phrases tout-usage sans pertinence pour contrer vos contradicteurs lorsque ceux-ci avancent des arguments valables. Les meilleures sont:

Vous éludez la question.
Vous êtes sur la défensive.
Ne comparez pas des pommes et des poires.
Quels sont vous paramètres?

La dernière réplique est particulièrement utile. Personne (à l'exception des ingénieurs et des politicards pinailleurs) n'a la moindre idée de ce que sont des "paramètres".

N'oubliez pas le grand classique: VOUS ÊTES TELLEMENT LINÉAIRE.

Voilà comment utiliser ces répliques:

Vous dites: Comme l'affirmait Abraham Lincoln en 1873...
Votre contradicteur dit: Lincoln est mort en 1865
Vous dites: Vous éludez la question.

Vous dites: Les Libériens comme la plupart des Asiatiques...
Votre contradicteur dit: Le Libéria se situe en Afrique.
Vous dites: Vous êtes sur la défensive.

Vous dites: Depuis la découverte de la l'ampoule à filament incandescent...
Votre contradicteur dit: L'ampoule est une invention.
Vous dites: Mais quelle lapalissade!

Comparez votre contradicteur à Adolf Hitler.

Ceci constitue votre artillerie lourde que vous utiliserez lorsque votre contradicteur a manifestement raison et que vous vous trouvez spectaculairement dans l'erreur. Introduisez Hitler de façon subtile. Dites: "Ceci ressemble de façon suspecte à quelque chose qui aurait pu être avancé par Adolf Hitler", ou "Vous me rappelez sans aucun doute Adolf Hitler."

-----

Un sujet pas sérieux pour une fois. ^^

Publié dans chouanbourguignon

Commenter cet article

chaussure man 26/03/2008 20:02

le problème avec alexis, c'est qu'il applique à la lettre ce texte dans toutes les situations, ainsi, on parlait de pokemon et il a commencé à me parler du pérou et à me traiter d'hitler pcq je préfèrais les pokemons de feu :p

black-paradise 16/08/2007 21:20

ptdrrrrrrrrrrrrrr
tkt tkt je prend note xD jme vois bien rembaler un prof comme ca mwa lol