Tissu de mensonges : les basses-oeuvres de l'imMonde

Publié le par Chouan Bourguignon

Le journalisme se ridiculise de plus en plus. Non seulement la plupart des dépêches concernant le Pape ne font l'objet d'aucune relecture, mais les erreurs s'amoncellent. Il faut tirer sur le Pape, voilà l'objectif. Au train où vont les choses, il ne serait pas étonnant que l'on nous annonce que Benoît XVI mange des enfants à son petit-déjeuner. Voyez plutôt ce que laisse passer dans ses colonnes le quotidien de référence (celui qui donne le "la" à la presse nationale). Qui plus est, ces lignes sont signées par un professeur de philosophie, dont on plaint les élèves :

  • "c'est Benoît XVI qui, alors qu'il était cardinal, s'était permis de lever l'excommunication pesant sur l'évêque négationniste de la Shoah, Mgr Richard Williamson." Benoît XVI était pape, cette affaire date de l'année dernière.
  • "sans qu'on s'y attende, le prédicateur de la maison pontificale a eu le culot de comparer le pape à une victime d'antisémitisme". Mgr Cantalamessa lisait un message d'un ami juif...
  • "Pour Benoît XVI et le Vatican, le constat est simple : la pédophilie chez les prêtres catholiques est une chose du passé et les erreurs en ce domaine sont désormais pardonnées." Voilà encore quelqu'un qui n'a pas suivi l'actualité de ces dernières années : l'inspection en cours chez les Légionnaires du Christ, les remontées de bretelles aux Etats-Unis, la lettre aux catholiques d'Irlande, les démissions d'évêques, les normes très précises édictées sur ce grave sujet...
  • "La responsabilité de Benoît XVI dans la dissimulation des cas de pédophilie ne fait plus de doute." Voilà une accusation incantatoire qui prouve l'ignorance de son auteur, alors que Benoît XVI est celui qui en a fait le plus pour résoudre ces problèmes.
  • "4 392 prêtres ont déjà été accusés d'actes pédophiles. Sans vouloir faire de tous les prêtres catholiques des pédophiles, il reste que cela représente environ 4,5 % de l'effectif du clergé. C'est un prêtre sur 20 !" Ce monsieur ne sait pas compter et ses chiffres sont faux : on compte 3000 accusations, parmi lesquelles 300 cas de pédophilie (sur des dizaines d'années). Sachant qu'il y a dans le monde plus de 400 000 prêtres, cela fait bien moins de 1% des prêtres.
  • "C'est l'ensemble des politiques de l'Eglise catholique en ce qui a trait au célibat des prêtres qui est en question." Ceci est une idiotie puisque 9 cas sur 10 d'abus sur mineur sont commis par des gens mariés.

En conclusion, nous pouvons donc affirmer sans nous tromper que monsieur Pierre Dejardins est un imbécile et que le journal qui a publié sa prose, un vulgaire torchon. Pour ceux qui veulent de l'information sérieuse, je leur signale cette page.

 

Source : salonbeige

Commenter cet article