La franc-maçonnerie expose ses plans : mondialisme, Asie et Pologne

Publié le par Chouan Bourguignon

A Strasbourg se déroule le grand rassemblement maçonnique international réunissant, pour la première fois en 20 ans, quelque 150 obédiences maçonniques en provenance d'une cinquantaine de pays d'Europe, d'Afrique et d'Amérique latine. Le Grand Maître du Grand Orient de France, Jean-Michel Quillardet, explique :

"Ouvert à tous, ce colloque a pour thème +Construire l'Europe, construire le monde+. Pour nous l'Europe, ce n'est pas une fin, c'est une étape vers un monde sans frontières et ce n'est pas un continent, c'est une idée, une certaine conception de l'Homme fondée sur la culture, sur la liberté et le progrès.

Nous voulons en quelque sorte nous situer un peu comme un corps intermédiaire entre la société, le pouvoir politique, et être une sorte de centre de savoir, de connaissance et d'influence."

"Aujourd'hui, la maçonnerie n'est pas représentée dans les pays d'Asie. C'est un grand chantier qui nous est ouvert".

Selon M. Quillardet, "la maçonnerie est vécue de manière très ouverte" en Europe centrale, sauf en Pologne :

"En Europe, c'est la Pologne qui a aujourd'hui, avec la Russie, la situation la plus tendue : avec l'actuel gouvernement en place à Varsovie, nos amis polonais sont très réticents à se dévoiler".

Michel Janva

Source : lesalonbeige

Publié dans chouanbourguignon

Commenter cet article