La transmission arabe du savoir antique : une fable

Publié le par Chouan Bourguignon

Jacques Heers, directeur du Département d’études médiévales de Paris-Sorbonne, fait le point sur la "fable de la transmission arabe du savoir antique". Il commence par étudier le rôle occidental et arabe dans la transmission des auteurs antiques :

"A en croire nos manuels, ceux d’hier et plus encore ceux d’aujourd’hui, l’héritage de la Grèce et de Rome fut complètement ignoré dans notre monde occidental, de la chute de l’empire romain jusqu’à la "Renaissance" : mille ans d’obscurantisme ! Et d’affirmer, du même coup, que les auteurs de l’Antiquité ne furent connus que par l’intermédiaire des Arabes [...].

 

Nos livres parlent volontiers des savants et traducteurs de Tolède qui, au temps des califes de Cordoue, auraient étudié et fait connaitre les auteurs anciens. Mais ils oublient de rappeler que cette ville épiscopale, comme plusieurs autres et nombre de monastères, était déjà, sous les rois barbares, bien avant l’occupation musulmane, un grand foyer de vie intellectuelle toute pénétrée de culture antique. Les clercs, demeurés chrétiens, très conscients de l’importance de transmettre cet héritage, ont tout simplement poursuivi leurs travaux sous de nouveaux maitres. Il est clair que les grands centres d’études grecques ne se situaient nullement en terre d’islam mais à Byzance. […]

Les "Arabes" ont certainement moins recherché et étudié les auteurs grecs et romains que les chrétiens. [...] [C]est à Byzance, non chez les "Arabes", que les clercs de l’Europe sont allés parfaire leur connaissance de l’Antiquité".

Et il conclut :

"Rendre les Occidentaux tributaires des leçons servies par les Arabes est trop de parti pris et d’ignorance : rien d’autre qu’une fable, reflet d’un curieux penchant à se dénigrer soi-même."

Publié dans chouanbourguignon

Commenter cet article

Chouan Bourguignon 22/02/2008 14:30

Vous savez pas lire ? C'est faux. Ceux qui ont transmis ce savoir sont les Clercs et les Byzantins ! Apprenez à lire.

opus dei 20/01/2008 21:24

Pourquoi tant de tenacité à vouloir réviser l'histoire, le monde arabo-musulman à pendant l'Antiquité transmis le savoir gréco-romain à l'europe, acceptez cela comme un fait attesté et approuvé. A force de vouloir faire du révisonnisme vous allez vous perdre vous même. A chacun ses heures de gloire.