Islam et islamisme : quelle distinction ?

Publié le par Chouan Bourguignon

Source : http://lesalonbeige.blogs.com/

Dans la revue Sedes Sapientiae, Annie Laurent, spécialiste de l'islam, dresse un panorama des courants islamistes, c'est-à-dire tendant à l'instauration de l'islam, que ce soit par des voies politiques, légales, financières (financement de mosquées), guerrières voire terroristes. Extrait de la conclusion :

Mecque "[P]ouvons-nous encore prendre pour argent comptant la recommandation fréquente à ne pas faire d'amalgame entre islam et islamisme ? La réponse à cette question demande à être nuancée. Il ne faut certes pas réduire l'islam à ses manifestations extrémistes, mais elles lui sont bel et bien connaturelles. L'islam se présentant comme un tout, c'est-à-dire religion, état et société, toutes ces dimensions y apparaissent comme inséparables. Tout est donc affaire d'interprétation et toutes les interprétations sont possibles. C'est pourquoi l'on peut dire que l'islamisme n'est pas tout l'islam, mais c'est aussi l'islam. Au fond, l'islamisme c'est l'islam pleinement accompli. [...]

En tant que chrétiens, nous ne devons cependant pas oublier que de nombreux musulmans souffrent de l'islamisme et peuvent être d'authentiques hommes de paix et d'ouverture, tout comme il ne faut pas enfermer tous les musulmans dans un cadre pré-établi et figé qui ne serait fait que de haine et de fanatisme, car il importe de leur laisser le choix à tous. Le pape Benoît XVI n'est-il pas habité par ces préoccupations, lorsqu'il demande que l'on ne confisque pas Dieu pour la réalisation d'ambitions religieuses ?"

Publié dans chouanbourguignon

Commenter cet article