Grande-Bretagne : quand les immigrés font fuir les locaux

Publié le par Chouan Bourguignon

Grande-Bretagne : quand les immigrés font fuir les locaux

08/11/06 - 09h00

LONDRES (NOVOpress) - Chaque jour 1.500 immigrés s’installent en Grande-Bretagne. L’ONS (office national des statistiques) a ainsi déclaré que 565.000 nouveaux migrants se sont installés en 2005. Les populations provenant du Pakistan, du Sri Lanka, de l’Inde et du Bengladesh représentent les 4/5 des migrants, le reste provenant d’Europe de l’est et plus particulièrement de Pologne.
Selon Andrew Green, Président de Migrationwatch, la Grande-Bretagne fait aujourd’hui face à la plus grande vague d’immigration de son histoire, son niveau est désormais quatre fois supérieur à celui de 1997 !
Parrallèlement à cela 1.000 personnes ont quotidiennement quitté le territoire pour s’installer ailleurs, dont la moitié sont des citoyens britanniques ! Il est en effet avéré que l’installation d’un groupe (voué à s’agrandir) de populations allogènes dans un quartier voit celui-ci deserté par les populations qui y vivaient auparavant, bel exemple de substitution de population…

Publié dans chouanbourguignon

Commenter cet article