Application de la charia, démocratiquement ?

Publié le par Chouan Bourguignon

Le ministre néerlandais de la Justice soutient que la démocratie voudrait que la loi islamique soit instaurée en cas de majorité des 2/3 au parlement.

Une véritable polémique a lieu aux Pays-Bas à l'occasion de la sortie, mercredi 13 septembre, d'un livre écrit par le ministre de la Justice, Piet Hein Donner, dans lequel il soutient que la loi islamique, la charia, devrait être appliquée dans son pays si une majorité de la population le voulait. Le ministre estime dans cet ouvrage qu'"il est clair que si deux tiers des Néerlandais veulent introduire la charia, cela doit être possible. Comment empêcher cela légalement ? Ce serait scandaleux de dire 'c'est impossible'. C'est la majorité qui compte. Voilà l'essence de la démocratie".
La presse néerlandaise se fait l'écho de l'indignation d'une partie des députés du pays. Les journaux soulignent qu'en tenant de tels propos, Piet Hein Donner se place en porte-à-faux avec son propre parti, le CDA (chrétien-démocrate), dont le chef de file au parlement, Maxime Verhagen, estime que ceux qui voudraient introduire la loi islamique aux Pays-Bas, même élus démocratiquement, doivent être privés de leurs droits constitutionnels.

Explications de l'auteur

Devant ces critiques, le ministre néerlandais a réagi en expliquant que ces déclarations signifiaient que du point de vue strictement du droit, si une majorité de Néerlandais voulait introduire la charia, deux tiers des voix au parlement permettraient de le faire en modifiant la constitution.
"On prétend que je suis favorable à l'instauration de la charia. Ce n'est pas le cas", a indiqué Piet Hein Donner, expliquant qu'il se battrait pour qu'une telle situation ne se produise pas.
Par ailleurs, l'ouvrage contient des critiques relatives à la politique d'intégration actuelle des Pays-Bas: "Le ton dans le débat politique ne me plait pas. 'Tu t'assimileras, tu adopteras nos normes et nos valeurs, sois raisonnable, fais comme nous', ce n'est pas comme cela que j'envisage les choses", écrit Piet Hein Donner.

Publié dans chouanbourguignon

Commenter cet article