Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Schwarzi veut fermer l'Etat de Californie

Publié le par Chouan Bourguignon

Les coffres de l'Etat seront vides fin juillet. Si les élus n'acceptent pas sa proposition, le gouverneur Schwarzenegger menace de fermer l'administration.


Arnold Schwarzenegger est prêt à fermer l'Etat de Californie, dont il est le gouverneur. Ou, pour être plus précis, à suspendre toutes les activités de l'administration de l'Etat de la côte ouest. Celui qui est surnommé "Governator" est en effet prêt à aller jusqu'au bout d'un bras de fer qui l'oppose aux élus démocrates californiens à propos du vote du
budget de l'Etat.


La Californie est au bord de la faillite. Elle se retrouvera même à court de trésorerie dès juillet, si aucune mesure n'est prise d'ici là pour combler un trou de 24 milliards de dollars dans son budget.


Pour faire face à cette situation extrême, Schwarzi envisage de légaliser le cannabis et de vendre une prison et un stade afin de récolter de nouveaux revenus fiscaux. Mais il veut surtout opérer des coupes claires dans le budget, en supprimant les bourses pour les étudiants ou le financement de la sécurité sociale pour les enfants pauvres. Une chose est sûre, les Californiens ne veulent pas de nouveaux impôts. Les démocrates s'opposent fermement à ce qu'ils dénoncent comme la destruction du système social californien. Ils veulent plutôt souscrire un nouvel emprunt, en attendant que la crise passe.


Un nouvel emprunt? Il n'en est pas question pour Arnold Schwarzenegger. Ce dernier souligne que les taux sont prohibitifs et qu'il faudrait ensuite le rembourser sur de longues années, grevant d'autant plus le budget. Chaque camp reste sur ses positions.


Pour débloquer la situation, Governator veut passer en force. "Nous avons besoin de couper toutes les dépenses et nous devons donner aux démocrates une petite idée de ce qui arrive lorsqu'un Etat ferme littéralement boutique", a menacé le gouverneur dans une interview au Los Angeles Times. Coup de bluff? S'il tient parole, alors l'Etat de Californie, le plus peuplé des Etats-Unis et la 8ème puissance économique mondiale, serait dans l'impossibilité de payer ses factures.


Menacer de fermer les administrations faute d'accord sur le budget, Bill Clinton a déjà utilisé cette stratégie. En 1995, le président des Etats-Unis et la majorité républicaine au Congrès n'ont pas réussi à tomber d'accord sur le budget fédéral. Bill Clinton a tenu ferme, entraînant la fermeture momentanée de toutes les administrations non vitales. Une opération qui a finalement coûté 800 millions de dollars. Mais Clinton remporta le bras de fer.

Schwarzenegger aura-t-il suffisamment de poids pour l'emporter?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article