Hollywood contre le Vatican

Publié le par Chouan Bourguignon

Dans un dossier de 5 pages, L'Homme Nouveau décrypte le film Anges & démons, qui sort bientôt au cinéma. On y lit notamment cette révélation du père Bernard O’Connor, prêtre canadien qui travaille à la Congrégation pour les Églises orientales et chroniqueur régulier du magazine américain Inside the Vatican, dans lequel il a raconté être allé se mêler à l’équipe d’Anges et Démons à Rome :

"Je pris la décision de m’habiller décontracté pour me mêler à eux. Beaucoup étaient contents de “souffler un peu” et de parler ouvertement autour d’un cappuccino, se figurant que je n’étais qu’un aimable touriste. Quels étaient leurs commentaires ? Ceux d’une personne qui se présenta comme un “responsable de la production”, furent tout à fait caractéristiques :

“Cette fichue Église est de nouveau contre nous et nous fait des problèmes. Certains d’entre nous sommes amis de Dan Brown (auteur du livre et producteur exécutif du film). Comme la plupart d’entre nous, il dit souvent qu’il serait prêt à tout pour détruire cette exécrable institution qu’est l’Église catholique. Et nous triompherons. Vous verrez”. Je fis calmement cette remarque :

“Excusez-moi,mais je ne suis pas très sûr de bien saisir votre position”. Sa réponse, appuyée par les interventions des autres présents, fut celle-ci :

“D’ici à une génération, il n’y aura plus d’Église catholique, au moins en Europe occidentale. Et c’est aux médias que revient en grande partie le mérite de ce décès. Nous constatons une semblable réussite partout, et même en Amérique du Nord. Les gens ont fini par faire leur notre message : l’Église catholique doit être affaiblie et pour finir disparaître de la surface de la terre. Elle est l’ennemi n°un du genre humain. Et elle l’a toujours été. Regardez ce pitoyable Pape et son prédécesseur. Tous les deux ont tenté désespérément de renverser la tendance. Mais leurs efforts se sont soldés par une catastrophe car nous sommes trop forts. Nous avons la radio, la télévision, Hollywood, l’industrie de la musique et de la vidéo, et jusqu’au moindre journal qui existe, et tout cela tient le même discours. C’est plus que ce que beaucoup d’entre nous auraient osé espérer il y a quelques années. C’est une espèce de révolution : les facultés, les universités et toute la jeunesse sont aussi de notre côté. Où que vous portiez le regard, vous voyez une Église en ruine. Et des ruines, c’est tout ce qu’il en restera."

http://www.hommenouveau.fr/
http://lesalonbeige.blogs.com/

Commenter cet article