L'imposture des "archives secrètes du Vatican"

Publié le par Chouan Bourguignon

Sylvain Gouguenheim est interrogé dans l'Homme Nouveau :

"Depuis plusieurs mois, on parle beaucoup de l’ouverture des archives secrètes du Vatican, notamment en ce qui concerne le procès des Templiers…

G Je vous le dis tout net : cette prétendue «découverte sensationnelle» est une imposture ! [...] Je suis désolé de devoir mettre les pieds dans le plat, mais c’est ainsi. Et Alain Demurger, le grand spécialiste des Templiers, semble d’accord avec moi ! C’est avant tout une opération médiatique et éditoriale. L’historienne Barbara Frale a déjà, et par deux fois, publié ces «archives secrètes» que sont notamment les procès-verbaux des interrogatoires des cinq dignitaires de l’ordre du Temple détenus à Chinon en 1308 – je vous renvoie à son livre, L’ultima battaglia dei Templari, paru en 2001… On peut même remonter plus loin, avec l’excellent Finke, Papsttum und Untergang des Templerordens, paru à Münster en… 1907 ! Par ailleurs, il ne faut pas se laisser abuser par l’expression archives secrètes, qui est purement médiatique… [...]

Il faut d’abord rappeler que le nom officiel des archives du Vatican est «archivio secreto del Vaticano», et le mot tendancieux là-dedans ne veut pas dire secret mais… secrétariat ! Ces archives sont parfaitement ouvertes aux chercheurs. Les documents comme le parchemin de Chinon sont connus. À ce qu’il me semble, il n’y a rien d’extraordinaire là-dedans !"

http://lesalonbeige.blogs.com/

Commenter cet article